Présentation du réseau LGC-MA

Le carnet de recherches LGC-MA (Littérature générale et comparée – Mondes Arabes) se veut en priorité un support de travail collaboratif pour un réseau d’enseignants-chercheurs en voie de constitution.

Ce réseau a pour objectif de rassembler des enseignants-chercheurs en littérature comparée intégrant dans leur enseignement et leur recherche des documents arabes.

Une telle intégration pose en effet des problèmes méthodologiques multiples. Les conceptions et pratiques littéraires dans le monde arabe ne sont pas uniformes et varient en fonction de l’époque, du lieu, du milieu socio-culturel, voire du niveau de langue pratiqué. Comment, dès lors, comparer ces littératures aux littératures influencées plus directement par le modèle européen moderne, aussi bien au niveau de l’enseignement que de la recherche ?

Cette question nous semble devoir être abordée dans le cadre d’un réseau d’enseignants-chercheurs, souhaitant mettre en commun leurs expériences de recherche et d’enseignement, à partir d’une compétence linguistique commune.

Il s’agira d’observer ensemble ces expériences, de les prolonger par des réflexions théoriques et méthodologiques, pouvant évidemment passer par la comparaison avec d’autres domaines de la discipline comparatiste. Dans cet objectif, des journées d’études sur la place des littératures orientales dans la LGC ont été organisées par ce réseau et feront l’objet de publications évolutives dans ce carnet.

Ce carnet se veut donc un lieu de rassemblement d’expériences, de débat et de veille scientifique et pédagogique.

L’un des objectifs à plus long terme sera de tirer les conclusions de ces expériences pour la définition de la discipline comparatiste, en France dans un premier temps, puis dans le monde.

La collaboration avec des spécialistes étrangers serait évidemment rendue plus simple et fluide par l’existence d’un carnet de recherches collaboratif.

Par ses enjeux culturels internationaux et par la veille scientifique et pédagogique qu’il se propose de mettre en place, ce carnet de recherches susceptible, évidemment, d’intéresser un public bien plus large que les seuls comparatistes de ce réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *